C’est photographier une succession d’images, chacune légèrement différente de la précédente, de manière à recomposer un mouvement. Il faut 24 images pour une seconde de projection mais il